OPCI FPI ou OPCI SPPICAV : quelle différence en termes de fiscalité ?

Un OPCI est un Organisme de Placement Collectif Immobilier. Il en existe de différentes natures. En effet, vous pourrez trouver des OPCI FIP et des OPCI SPPICAV. Ces deux appellations signifient pour FIP : Fonds de Placement Immobiliers et pour SPPICAV : Société à Prépondérance Immobilière à Capital Variable.  Les revenus issus de OPCI SIPPCAV sont soumis à des abattements et peuvent même s’ils sont limités ne pas être imposés.

Les OPCI FPI

Dans le cadre d’une OPCI, les revenus des loyers sont distribués à hauteur de 85% aux investisseurs. Ces revenus fonciers doivent être déclarés lors de votre déclaration d’impôts. Une note récapitulative vous est adressée par votre société de gestion en amont de votre déclaration d’impôt. Cette dernière est idéale pour n’omettre aucun détail dans la déclaration. Les revenus locatifs sont donc à déclarer en revenus fonciers et plus-values immobilières.

Les OPCI SIPPCAV

Placement immobilier

Dans le cadre d’une OPCI SIPPCAV, les revenus que vous allez percevoir seront à déclarer en tant que revenus mobiliers et cessions sur valeurs mobilières selon que vous aurez perçus de bénéfices ou revendu vos parts. Quoi qu’il en soit, vous aurez auprès de la société de gestion un service dédié aux questions que vous pourrez vous poser en termes de fiscalité.

OPCI et assurance vie

Il existe un troisième type d’OPCI en vigueur. Il est possible que vous ayez des parts d’OPCI acquises avec un capital d’assurance vie. Ces dernières feront alors partie intégrante de votre assurance vie et pourront être transmises en succession au même titre que les autres liquidités de votre assurance vie. La valeur des sommes perçues dans le cadre de l’assurance vie sera alors à déclarer de la même manière qu’une assurance vie classique. Nous vous invitons à vous renseigner auprès de votre assureur en assurance vie afin que vous puissiez connaitre les acquisitions possibles en assurance vie et OPCI.

ch be lu ca